Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Le PCF avance ses deux binômes - 2017.08.29

Pour une assemblée que certains voudraient faire disparaître ou réduire le nombre de parlementaires, le Sénat attire toujours les candidats. Il y en a pléthores sur la ligne de départ dans le Lot. Depuis hier, deux binômes de plus sont sur les rangs, ils porteront les couleurs du Parti Communiste dans ces élections qui se dérouleront dimanche 24 septembre. Leur présentation a eu lieu hier à Cahors par Serge Laybros, le secrétaire fédéral du PCF46. Marie Piqué, vice-présidente du conseil régional fera équipe avec Christian Bousquet, élu d'opposition à Castelnau-Montratier/Sainte-Alauzie. «Le deuxième ticket», pour reprendre la formule de Serge Laybros, est constitué de William Gout, conseiller municipal à Fajoles, et Christiane Sercomanens, maire adjointe à Figeac. Serge Laybros rappelle les 92 voix et les 14,85 % des suffrages recueillis par Marie Piqué et Jean-Bernard Sahuc en 2011. Un score qui rend légitime à ses yeux la volonté du PC de repartir dans ces sénatoriales.

Pour convaincre les grands électeurs de voter pour eux, les candidats communistes n'épargnent pas le gouvernement Macron : «Les 300 000 emplois aidés qui vont disparaître, la baisse des dotations de fonctionnement pour les collectivités, la baisse des APL de 5 €, la casse du Code du travail, de l'Éducation nationale, de l'agriculture.» Ces candidats PC rappellent «le besoin de sénateurs qui soient des forces de proposition». Pas ou peu de mots sur la France Insoumise et Jean-Luc Melenchon «Ils ont choisi de ne pas participer à ces élections, trouvant le Sénat obsolète», lâche Serge Laybros regrettant au passage que les médias en avaient fait beaucoup sur le rassemblement de Marseille et peu sur l'université d'été du PC…

J-M. F.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.