Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Ils appellent à manifester jeudi - 2017.10.18

La CGT, Solidaires sud, FSU, la Confédération paysanne appellent les salariés du public et du privé, les retraités, les étudiants, les paysans à manifester jeudi à Cahors, Figeac et Biars. Principales revendications : le retrait des ordonnances Macron.

L'appel du 19, c'est pour combattre toutes les réformes qui ne vont pas dans le bon sens. Il faut un code du travail plus protecteur. Nous pensons à tous les contrats aidés que Macron vent supprimer, indiquent d'une même voix les quatre organisations syndicales. La journée du 19 octobre se veut également ancrée dans les entreprises, à partir des revendications de chaque profession. Contre la casse sociale, pour les 32 heures, les augmentations de salaire, la retraite, un déroulement de carrière plus équitable. «Nous avons rencontré, l'inspecteur d'académie pour les auxiliaires de vie scolaire. On les remplace par des CDD. on répond à des besoins constants avec des contrats précaires, des contrats de droit privé. Le salaire d'un auxiliaire, c'est 700 €. Il y a aussi des enseignants en CDD» remarque Yvan Wuilliet, Solidaires sud.

«Pas un mot sur la fraude fiscale»

«Macron a dit que l'ISF, ne portera que sur le mobilier pour investir dans l'industrie, mais aucun règlement ne les interdit de s'installer à l'étranger. On parle d'économie, mais pas un seul mot sur la fraude fiscale estimée à 80 milliards. Ce que l'on veut, c'est que les gens, tous, dignement vivent heureux» déclare Jérôme Delmas secrétaire général CGT du Lot. Les chômeurs selon eux vont être une nouvelle fois montrés du doigt, avec l'obligation de répondre à l'emploi. «Dans le Lot, si vous êtes au chomâge, si vous résidez à Cahors, on peut vous contraindre à prendre un emploi à Latronquière. On sent des politiques complètement coupés de la réalité» ironise le représentant de Solidaires. Les Epadh sous transfusion sont un autre sujet de préoccupation. «On a fait 200 millions d'économie sur les Epahd avec Hollande, 100 de plus avec Macron» remarque Fabrice Matence. «L'ensemble des syndicats qui se sont retrouvés le 9 octobre au siège de la CGT vont se revoir le 24 octobre prochain pour faire le point sur l'ensemble des réformes du gouvernement. En attendant cette nouvelle intersyndicale qui pourrait déboucher sur une journée d'action mi-novembre, la CGT pour sa part appelle à la mobilisation le 19 octobre» remarque Jérôme Delmas.


Le coup de gueule de Fabrice Matence

«Le mécontentement est réel et partout, le 10 octobre, 9 organisations syndicales ont appelé à manifester, le 19 nous sommes 4 à mobiliser, l'union syndicale n'est pas au rendez-vous. Quand on est une organisation syndicale c'est pour la défense et le progrès social» indique Patrice Matence, CGT 46. «Le 10 octobre, à Gambetta, il y avait 67 % de grévistes; Tous ne sont pas venus dans la rue. Mais être gréviste, perdre un jour de paye, ce n'est pas anodin. Être gréviste, c'est un acte fort» ajoute Yvan Wuilliet, Solidaires sud.


Le chiffre : 3

Villes > manif. Rendez-vous est donné à 14 h 30, place Mitterrand à Cahors, 14 h 30 devant le lycée Champollion à Figeac, 17 h 30, place la mairie à Biars.

Marielle Merly

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.