Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Laburgade, Lalbenque : la ruralité montre l'exemple - 2017.11.20

Les communes de Laburgade et Lalbenque étaient à l'honneur. hier.Des inaugurations conduites en présence de Carole Delga, président de la Région Occitanie. Deux collectivités élevées au rang d'exemple et même de modèle pour Lalbenque.

Dans le pays de Lalbenque hier, sous un beau soleil de novembre, on en a coupé du ruban tricolore. Laburgade et Lalbenque inauguraient pour la première, sa nouvelle et pimpante mairie (en service depuis le mois d'août) tandis que la seconde consacrait officiellement tout à la fois le nouvel aménagement de la mairie, la restauration de l'intérieur de l'église Saint-Quirin et de ses 6 chapelles, des accès pour personnes à mobilité réduite et de nouveaux logements sociaux au cœur du village.

Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie avait fait le déplacement pour présider ce marathon inaugural auquel ont participé Serge Rigal, président du Département, Aurélien Pradié, député, Angèle Préville sénatrice, Jean-Marc Vayssouze, maire de Cahors, Marc Makhlouf, secrétaire général de la préfecture, Catherine Marlas, président du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy, incent Labarthe, Marie Piqué, Geneviève Lasfargues du conseil régional, des conseillers départementaux, Gérard Miquel venu en voisin.

Jean-Claude Sauvier, le premier magistrat de Laburgade n'était pas peu fier d'accueillir les personnalités et élus devant ce qui fut son école avant de fermer en 1983 pour renaître sous la forme d'une mairie, toujours au service du public. L'écolier qu'il était «souvent au piquet» n'avait hier ni oublié sa leçon d'histoire ni celle de calcul. Il rappela que l'école fut inaugurée en 1956 en présence de Gaston Monnerville, le président du Sénat d'alors et de Maurice Faure à l'époque ministre. Jean-Claude Sauvier et son équipe municipale savent aussi très bien compter. Des 169 000 € qu'a représenté la réalisation de la mairie nouvelle, la commune n'aura à sa charge que 34 000 €. Laburgade a bénéficié du taux de subvention le plus haut, plus de 79 %. En matière de gestion, difficile de mieux faire.

Jacques Pouget, le maire de Lalbenque a conduit ses hôtes dans les ruelles du centre bourg s'arrêtant devant des logements restaurés avec goût, dans l'esprit du pays. Des aménagements qui s'ajoutent à d'autres financés grâce aux soutiens conséquents de l'État, de la Région et du Département et souvent pour la part principale sur les fonds propres de la commune. «Ces logements sociaux sont occupés par des personnes âgées et par des jeunes dont c'est la première expérience locative». Jacques Pouget poursuit : «Nous n'avons presque plus de bâtiments inutilisés dans le centre bourg». Et d'ajouter : «3 à 4 commerces ont ouvert».

Sans bruit mais avec une belle efficacité Lalbenque semble avoir trouvé la clé pour vitaliser le cœur de village. Serge Rigal y voit un exemple, Aurélien Pradié «une ruralité qui innove», Carole Delga «un modèle».


Une maison de la Région à Cahors

La présidente de la Région Occitanie a profité de sa venue dans le lot pour annoncer la prochaine création d'une Maison de la Région qui serait aménagée dans les locaux de la Chambre de Commerce et d'Industrie à Cahors.»Nous aurons sur place des agents de développement économique ainsi que sur des questions touchant à l'emploi, à la formation et aux transports» a précisé Carole Delga. Revenant à l'exemple de Lalbenque elle a déclaré : «Un centre bourg vivant avec en plus des commerces, c'est une exception en Occitanie».

Jean-Michel Fabre

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.