Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Voeux de Marie Piqué

Mesdames et Messieurs,

Chers ami-e-s, chers camarades,

« Si tu veux aller vite, marche seul mais si tu veux aller loin, marchons ensemble », nous enseigne un proverbe africain.

En présentant à chacune et chacun d’entre vous mes meilleurs vœux de bonheur, de santé et d’épanouissement personnel pour vous et vos proches, je voudrais revenir sur cette année écoulée, les enseignements que nous pouvons en tirer, et puis surtout, où cela doit-il nous mener en 2018.

La séquence électorale 2017 qui a débouché sur l’arrivée au pouvoir du président Macron, l’éclatement des forces de gauche, et la mise en place de politiques d’austérité plus dures que jamais, nous a rappelé à quel point ce proverbe africain sonne juste.

Même s’il n’a pu aboutir, le rassemblement de toutes les forces de gauche qui ont soutenu la candidature Mélenchon nous a montré à quel point nous pouvons aller loin si nous sommes ensemble, unis dans notre diversité. Avec le quinquennat qui s’annonce, les combats à mener seront nombreux, sur tous les fronts, et seule une union des forces de gauche, qu’elles soient socialistes, écologistes, radicales, insoumises ou communistes, nous permettra d’organiser une résistance digne de ce nom, et surtout de préparer une alternative. Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, mais la séquence qui vient de se terminer nous montre que des bases ont été posées permettant à tout espoir de subsister.

Le président Macron marche seul, justement pour « aller vite ». Preuve en est avec la « réforme » du code du travail par ordonnance. Alors dans ce contexte, nous continuerons de prôner le rassemblement des forces de gauche, parce que oui, c’est marchant ensemble que nous irons plus loin.

Notre majorité régionale en est un bel exemple, composée d’un large panel de forces, diverses, mais unies. Un rassemblement qui a permis aux élus communistes de prendre toute leur place au sein de l’exécutif, mais surtout de mettre en avant les idées et valeurs que nous portons, pour toujours plus de justice sociale et de solidarité.

Je vous annonce d’ailleurs d’ors et déjà que la délégation des élus communistes et apparentés entameront dès ce début d’année une tournée des 13 départements de notre région. Cela sera l’occasion de vous présenter notre bilan. Gratuité des manuels scolaires, défense du service public ferroviaire, mise en place de dispositifs pour lutter contre les discriminations ou promouvoir la santé des jeunes, les apports pour les citoyens, que nous a permis notre participation à la majorité, sont loin d’être négligeables.

Que ce soit dans le Lot, ou ailleurs en Occitanie, nous devons faire « du commun », pour la sauvegarde de nos services publics, en matière de transport ou encore d’éducation et de santé.

Alors que la « République En Marche » entend bien garder ce rythme effréné de réformes ultra-libérales, il est plus que jamais important de porter haut et fort ces valeurs qui sont les nôtres, ensemble pour aller plus loin. Cela restera notre feuille de route.

La dizaine de textes de loi prévus pour le premier semestre – alimentation, logement,  assurance-chômage, formation professionnelle, apprentissage, croissance et transformation des entreprises, programmation militaire, procédure pénale et sécurité du quotidien – auront des impacts considérables sur notre pays, creusant toujours plus profond le fossé des inégalités et de la précarité.

Face à cela, notre majorité régionale entend bien réagir. En tout premier lieu, de par les orientations budgétaires que nous avons voté lors de la dernière assemblée plénière de décembre. « Un budget 2018 de combat », comme l’a répéter la présidente Carole Delga, et ce malgré une baisse des dotations de l’Etat de plus de 50 millions d’euros. Ainsi, nous augmentons le montant d’investissement de 4.9%, un total de 1.17 milliard d’euros, pour une politique au service de l’emploi, de l’égalité des citoyens, de la transition écologique, de la promotion de toutes les mobilités, ou encore du « Produit en Occitanie ».

Concernant les solidarités, la région poursuivra en 2018 la mise en œuvre d’une politique visant à réduire les inégalités sociales, autant que territoriales, et selon trois axes majeurs.

Développer l’offre en logements sociaux, en maintenant notre soutien aux acteurs de l’habitat social, en mettant également un accent sur le développement de l’offre en logements étudiant, ainsi que le déploiement des partenariats. Ainsi, 12 millions d’euros seront consacrés à la construction et à la rénovation de logements sociaux en 2018.

Mais la lutte contre les inégalités territoriales passe aussi par la santé, notamment l’accès aux soins de premiers recours. Dans ce sens nous continuerons notre politique incitative en faveur de la construction de maisons et centres de santé pluri-professionnels.

Enfin, favoriser l’inclusion de toutes et tous et promouvoir l’égalité des droits, sont au cœur de notre volonté politique. Nous présenterons, dès la prochaine assemblée plénière, un plan régional 2018-2021 pour l’inclusion des personnes en situation de handicap. Une cause à laquelle nous consacrons 90 millions d’euros du budget 2018.

Mais pourquoi ? Certains demanderont. Et bien justement parce que c’est ensemble, en ne laissant personne sur le côté, que notre région pourra « aller loin ».

Bonne année 2018 à toutes et tous.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.