Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

La charge du porte-parole du PCF contre Macron - 2018.02.14

Vendredi 9 février à la Bourse du travail, son regard appuyé balaie l'auditoire composé de sympathisants communistes. Le Palois Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF, assène tous les griefs que son engagement politique auprès du PCF relève dans «la politique macroniste incarnée par un leader qui n'est pas un perdreau de l'année et dont le scotch de Président des riches reste collé à la peau.» Le cadeau de 4 millions d'€ aux classes les plus aisées en regard de la rogne du pouvoir d'achat des retraités en constitue selon lui la dernière preuve.

Puis, élargissant les conclusions de son dernier ouvrage «Macron, entreprise de démolition», Olivier Dartigolles, explique pourquoi le parti ne suivra plus «les foucades de la tête de gondole de gauche» – décryptez Mélenchon. À l'inverse, le Parti communiste «devra présenter de grandes propositions d'avenir avec des objectifs précis, basés sur les luttes qui émaillent le pays, rassemblées dans un programme bref porté par un membre désigné bien amont de la date de la prochaine élection présidentielle» : école pour tous, démocratie locale, services publics et médicaux préservés…

Taillant à gauche comme à droite, en conclusion, le porte-parole du PCF appelle à «ne jamais reculer car les valeurs d'égalité et de justice sociale subsistent… sous peine de voir resurgir la peste brune ou grise avec Wauquiez.»

La Dépêche du Midi

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.