Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

A propos du rapport Spinetta ! - 2018.03.09

Le gouvernement utilise l’argument de la dette pour exiger la privatisation de la SNCF. Cette dette de 53 milliards résulte du sous-engagement de l’Etat et des investissements faits sur demande de l’Etat pour construire les lignes TGV. Rien à voir avec le statut des cheminots ! La SNCF paie chaque année 2,7 milliard d’euros de frais financiers et intérêts aux banques et assurances, l'équivalent de 26 000 emplois de cheminots au statut alors que les besoins de mobilité ne cessent d’augmenter. De plus, en refusant de financer les « petites lignes », non rentables à ses yeux, le gouvernement en laisse la responsabilité aux régions, sans aucun moyen supplémentaire. Plus de 9000 kilomètres de voies ferrées sont menacés. En proposant la filiation du fret, donc sa privatisation, le gouvernement porte un coup fatal à la lutte contre le réchauffement climatique. Or, un train de 35 wagons, c’est 55 camions de 32 tonnes en moins sur les routes...

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.