Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Cahors : Appel à manifester pour les EHPAD, les services d’aide à domicile et les retraités - 2013.03.13

Le rassemblement est prévu le jeudi 15 mars, à 14 h, place Mitterrand (un départ en bus est programmé à Figeac).

« La charge psychique et physique a doublé ces dernières années. On souhaite un ratio d’un professionnel de la prise en charge pour un résident. On ne veut plus une globalisation des chiffres. Les usagers ne s’y retrouvent plus» annonce Chantal Dellac, secrétaire départementale CGT santé et action sociale. Dans le Lot, CGT et FO (l’intersyndicale au niveau national rassemble ADPA, CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FSU, Sud, Unsa) appellent à manifester à nouveau pour que les « choses changent » le jeudi 15 mars, à 14 h, place François Mitterrand (à Figeac, départ bus au Foirail, à 13 h et retour à 18 h). Et d’enfoncer le clou : « Sur le département, il faudrait 400 embauches de personnels formés pour retrouver la situation d’il y a 8 ans ». Les retraités seront à leur côté. L’intersyndicale CFE-CGC, CGT, FO, FGR-FP, FSU fustige notamment l’augmentation de la CSG de 1,7 point, « une augmentation de 25 % provoquant une baisse nette des pensions de plusieurs centaines d’euros par an». Conclusion de Jérôme Delmas, secrétaire départemental de l’UD CGT : « Tout le monde est concerné ! On appelle le plus grand nombre à se mobiliser. C’est un choix social et sociétal qui se joue. »

> Serge Laybros, secrétaire fédéral PCF 46, communique : « Les retraités ne sont pas des nantis, des assistés ou des privilégiés. Leurs pensions ou retraites ne constituent pas une cagnotte dans laquelle le gouvernement Macron peut puiser comme bon lui semble au prétexte « d’un nécessaire effort de leur part ». Les retraites ont été acquises par le travail et des décennies de cotisations. Les amputer comme le fait le gouvernement avec l’augmentation de 1,7% de la CSG depuis le mois de janvier 2018 relève d’un hold-up inacceptable. Cette augmentation vient aggraver la perte de pouvoir d’achat des retraités déjà réelle avec la suppression de la 1/2 part des veuves ou veufs et le blocage des pension depuis plusieurs années. Pour la Fédération du Lot du PCF, une autre politique s’impose. Elle consisterait par exemple à rétablir l’ISF, à supprimer les avantages fiscaux octroyés aux actionnaires, à poursuivre les fraudeurs fiscaux, à supprimer le CICE et à conduire une véritable politique pour le plein emploi afin de rétablir justice sociale et fiscale qui a de moins en moins cours aujourd’hui. Le gouvernement Macron est à l’opposé d’une telle démarche. Il préfère servir la soupe au Medef qui lui dicte ses lois et dérouler le tapis rouge aux plus riches. Il préfère se répandre en cadeaux fiscaux à l’égard d’une minorité (les plus riches) et à frapper au porte monnaie le plus grand nombre (les plus pauvres).Dans ce contexte de régression sans précédent et à l’appel de leurs organisations syndicales rassemblées unitairement, les retraités seront une nouvelle fois dans la rue le 15 mars prochain en France et dans le Lot. La Fédération du PCF du Lot leur apporte son soutien. Elle sera présente à leurs côtés ce jeudi 15 mars à 14 h place Mitterrand à Cahors. Elle appelle à une amplification et à une convergence des luttes pour faire reculer très rapidement ce gouvernement qui poursuit la destruction de tous les acquis sociaux obtenus de hautes luttes. »

Thibaut Souperbie

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.