Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Michelle Munté, la voix des manifs // 2019.12.10

Elle est en tête du cortège.

Toujours. Elle le sera encore aujourd’hui dès 14 h 30, heure du ralliement sur la place Mitterrand, à Cahors, parce que chaque manif est, pour Michelle Munté, comme une scène à ciel ouvert. Un théâtre de rue où cette militante active de la CGT ne joue pourtant pas la comédie, mais la vraie vie à coups de couplets, de slogans et de refrains que sa voix reconnaissable entre mille fait résonner sur tout le boulevard Gambetta. Donnez-lui un porte-voix (ou pas), elle fera jaillir les décibels pour dire "On ne lâche rien !" C’est son cri, son SOS pour tous les salariés qu’ils soient "gilets jaunes, stylos rouges (les profs en colère), blouses blanches", déclare-t-elle avec humour. Michelle Munté n’est pas sélective.

"Je prépare mes pages, mes propres textes à partir de ce que je peux lire sur les réseaux sociaux, le site de la CGT aussi où je suis syndiquée. J’étais salariée de Valéo d’où j’ai été licenciée après le plan social. J’ai été déléguée syndicale, représentant du personnel. J’ai aussi été conseillère prud’homale. Actuellement je suis particulièrement impliquée dans la partie juridique, toujours au sein de la CGT. J’aide les salariés à faire respecter leur droit en les aidant, notamment, à constituer leurs dossiers pour aller aux prud’hommes. Je fais cela depuis quinze ans et je milite", détaille cette femme pleine de vitalité.

La foule, sa grande chorale

"J’arrêterai tout ça lorsque je n’aurai plus de voix, plus de jambe, plus de force, mais en attendant je vais continuer à chanter Bella Ciao et d’autres airs", ajoute la voix des manifs.

Elle n’oublie en effet jamais d’entonner ce célèbre chant de révolte italien. Côté coulisses, hier Michelle Munté et les siens ont préparé des tracts. "Nous avons posé ces flyers sur les pare-brise des voitures dans les parkings couverts, parce qu’il pleuvait", explique-t-elle soucieuse de s’adapter à la moindre contrainte.

"Nous avons collé des affiches. Tout le matériel de la manif est prêt. Ce sera une mobilisation interprofessionnelle. La réforme des retraites n’est pas le seul thème de revendications. La précarité, les salaires, les conditions de travail… seront défendus", énumère Michelle Munté. Et pour s’échauffer la voix, que fait-elle ?

Rien ! Elle compte surtout sur la foule, sa grande chorale de rue, pour l’accompagner. Contrairement aux artistes, Michelle a son public derrière elle et pas devant.

ça l’aide à mieux se casser la voix et surtout à la pousser.

Jean-Luc Garcia

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.