Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Réforme des retraites : et un, et deux, et trois jours de contestation dans le Lot // 2020.01.10

En cette semaine de rentrée 2020, l’heure est à la contestation. Ce sont ainsi trois jours de grève et de mobilisation contre la réforme des retraites qui s’annoncent, jeudi, vendredi et samedi.

Ils avaient prévenu. Les militants de l’intersyndicale lotoise avaient promis avant les vacances de Noël d’occuper le terrain et de ne rien lâcher face à la réforme des retraites engagée par le gouvernement. Dont acte.

Retrouvez la liste des écoles du Lot fermées, ce jeudi

Les enseignants grévistes du 1er degré ont l'obligation de se déclarer 48 heures à l'avance. S'appuyant sur cette procédure, le Rectorat de l'académie de Toulouse a mis en place en ce début 2020 un tout nouvel outil de communication destiné aux familles d'Occitanie.

Elles peuvent connaître la situation de l'accueil dans l'école de leur enfant en se connectant sur le site internet du rectorat (ici), et en cliquant sur mouvement social du 9 janvier. il suffit ensuite de consulter la liste de son département.

Pour le Lot, ce sont donc 38 écoles maternelles et primaires qui seront potentiellement fermées, ce jeudi, sur les quelque 180 que compte notre département. Et, 18 mairies ont assuré mettre en place un service minimum d'accueil dans leurs écoles.

 

Quelles écoles resteront vides ce jeudi ?
Quelles écoles resteront vides ce jeudi ?

Mardi, la CGT, FO, FSU, Solidaires, CFE-CGC, la Confédération paysanne, MODEF, FGR, UNEF et UNL ont appelé à poursuivre et amplifier le mouvement dès cette semaine.
La mobilisation suivra donc le mot d’ordre national, ce jeudi, dans le Lot, avec une nouvelle journée de grève et de manifestations interprofessionnelles. Au programme à 13 heures, assemblée générale à la Bourse du travail à Cahors, suivie d’une manifestation à 14 h 30 sur la place Mitterrand. À Figeac, le rassemblement se fera à 14 h 30, sur le parking du lycée Champollion. À Biars, le rendez-vous est prévu dès 10 heures, place de la mairie.
Ici et là, les enseignants ont fait savoir aux familles que plusieurs écoles seraient fermées.

Vendredi et samedi, toujours aussi déterminés

Mais, dès le lendemain, ils battront de nouveau le pavé tandis que des appels à la grève sont lancés dans les entreprises. Vendredi, c’est donc au pont Valentré à Cahors que les citoyens lotois opposés à cette réforme feront entendre leur contestation. Rendez-vous sur place à 11 heures pour un pique-nique tiré du sac. Des cartes de vœux seront adressées au président Emmanuel Macron. Samedi, c’est un défilé aux lampions qui sera organisé à 17 heures, au départ de la place Mitterrand.
« La population manifeste son soutien aux actions syndicales en versant massivement aux caisses de solidarité ou en participant aux initiatives engagées par nos organisations et les grévistes. Face à ce mouvement inédit, le gouvernement joue l’enlisement », dénonçait l’intersyndicale du Lot qui réclame : « le retrait du projet de réforme, préalable à l’ouverture de négociations constructives, afin d’améliorer le régime actuel pour tous les secteurs professionnels et toutes les générations. »
Au rang de leurs revendications : une retraite à 60 ans pour tous (55 ans pour les métiers pénibles), une pension à 1 800 euros bruts minimum… Un système qu’elle propose de financer en augmentant les salaires, avec un SMIC à 1 800 € brut, par l’égalité salariale entre les hommes et les femmes, la fin des exonérations de cotisations, la lutte contre l’évasion fiscale, etc.

Laetitia Bertoni

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.