Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Soulomès. Le Parti communiste français a fêté ses 100 ans // 2020.02.20

Crée en décembre 1920 lors du congrès de Tours, le PCF a 100 ans cette année. 100 ans de combats, 100 ans de résistance mais aussi 100 ans d’avenir ! La Fédération du Lot a décidé de marquer comme il se doit cet évènement en organisant plusieurs manifestations tout au long de l’année. Le premier rendez-vous s’est déroulé samedi 15 février à la Grange du Causse de Soulomes, moment à la fois ludique et politique. 120 convives ont pris place à table dans une ambiance très conviviale, pour fêter un centenaire qui a toujours bon pied, bon œil. Serge Laybros, secrétaire fédéral du PCF 46 ouvrait l’initiative en accueillant Igor Zamichiei, jeune dirigeant national et secrétaire de la Fédération de Paris. Avant de lui céder la parole, Serge Laybros retraçait la riche histoire du PCF et égrenait les grandes dates qui avaient jalonné son existence. S’il était indispensable de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur, il était tout autant nécessaire de se projeter dans l’avenir, ce qui fut fait avec beaucoup de brio par Igor Zamichiei, démontrant toute l’actualité et la jeunesse de la pensée communiste. La situation sociale et politique à quelques semaines des municipales fut longuement évoquée, le PCF rappelant l’importance pour lui de disposer de nombreux élus pour relayer les colères sociales dans les lieux de décision. Le dossier retraites a tenu une place de choix dans les prises de parole des orateurs. Igor Zamichiei salua très fraternellement les syndicalistes engagés dans ce bras de fer avec le gouvernement, rappela les propositions du PCF pour garder et améliorer notre système de retraite solidaire et fustigea l’intransigeance du gouvernement. Il précisa que les députés communistes allaient, dès le 17 février, engager à l’assemblée nationale une procédure référendaire sur ce dossier pour que le peuple ait enfin la main et que lui revienne la décision finale. Après un moment gastronomique, les militants ont soufflé les bougies du centenaire puis remis à la CGT un nouveau chèque de solidarité pour alimenter la caisse de grève, avant d’assister en clôture de la journée à un récital Jean Ferrat de très grande qualité.

Correspondant

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.