Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Salviac. Philippe Martegoute présente son programme // 2020.03.04

Philippe Martegoute est la tête de liste d’ "Unis pour agir à Salviac". Nous l’avons rencontré.

Pourquoi "Unis pour agir à Salviac" ?

Notre programme concerne tout le monde. Nous habitons la commune et sommes déjà impliqués en tant qu’élus et membres d’associations dans des projets communaux et intercommunaux.

Votre engagement est-il récent ?

Non, c’est un engagement réfléchi de longue date. Avec Alain Faucon qui nous soutient, j’ai suivi l’ensemble des dossiers afin d’être opérationnel dès notre élection. Avec mes colistiers nous utiliserons à bon escient le réseau tissé au cours de nos expériences.

Que proposez-vous ?

Poursuivre les projets visant les services de proximité : Le futur EHPAD avec des chambres plus vastes et des emplois supplémentaires. Appeler davantage de professionnels au centre intercommunal de santé, et mettre en place un suivi de la fragilité des aînés à domicile. En lien avec le SDIS, nous faciliterons la construction de la nouvelle caserne des pompiers. Créer un marché fermier permettant aux producteurs et artisans locaux de vendre leur production. Créer un espace de travail partagé et des locaux pour des professions absentes de Salviac et nécessaires au développement économique et au quotidien des citoyens.

Qu’est-ce que le "Mieux vivre ensemble" ?

Créer des espaces de vie et de circulation douce, et des jardins partagés. Construire de nouveaux logements, en réflexion avec Lot habitat, et favoriser l’investissement privé. En accord avec le Conseil départemental, les façades du collège seront rénovées, un projet d’aménagement de la cour et du préau est envisagé, sa sécurité a déjà été renforcée.

Allez-vous accroître votre soutien aux associations ?

Les associations sont de formidables outils de promotion, de développement et d’intégration, nous organiserons un forum et une maison des associations pourrait voir le jour dans une partie des locaux de l’actuel EHPAD. Nous leur reverserons 20 % de nos indemnités pour renforcer leur développement.

Un mot à propos de l’économie locale ?

Nous envisageons l’installation d’un magasin U. En plus d’offrir des produits de consommation courante à des prix accessibles, cela créera une vingtaine d’emplois et fixera les dépenses sur la commune.

notre correspondant G. Roset

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.