Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Lot. A Cahors, les locaux du PCF 46 ont été tagués // 2020.07.16

Serge Laybros, Secrétaire Fédéral PCF 46, accuse l’extrême-droite

« C’est avec sidération que nous avons constaté ce lundi 13 juillet que les murs de la Fédération du Lot du PCF à Cahors avaient été littéralement recouverts de très nombreuses inscriptions injurieuses et menaçantes à l’égard des communistes » explique Serge Laybros, Secrétaire Fédéral PCF 46.

Cet acte odieux, accompli dans la noirceur de la nuit, n’est pas signé mais il porte l’empreinte de l’extrême-droite. Elle a vandalisé nos locaux et dégradé nos biens pour nous faire taire mais elle ne parviendra pas à ses fins !

« Le PCF 46 a immédiatement porté plainte auprès du commissariat de police de Cahors. Il a engagé toutes les procédures utiles pour que le bâtiment soit rapidement débarrassé de ces tags infamants, visant à nous intimider et à nous abattre. La colère des communistes est immense mais leur détermination à combattre la bête immonde plus grande que jamais. Rien ne nous fera dévier de notre chemin pour construire une société plus humaine et plus fraternelle » .

La réaction de Marie Piqué, vice-présidente à la Région occitanie

« En tant que vice-présidente de région, je tiens à dénoncer les actes de vandalisme dont les locaux du Parti Communiste ont récemment été la cible à Cahors. L’extrême-droite, les organisations et groupuscules qui la représentent, ne feront jamais partie de la sphère républicaine et démocratique. Leurs messages de haine et leurs idéologies les plus nauséabondes doivent être combattus toujours, partout et de tout temps. A ceux en particulier qui ont commis ces actes d’agression sur les locaux du PCF lotois, je tiens à leur affirmer que jamais les communistes ne céderont face aux intimidations de l’extrême-droite ! Le Parti Communiste, ses militants, et les valeurs d’égalité et de démocratie que nous portons fièrement, resteront quoi qu’il en soit, un rempart contre les haines et les divisions dont ces groupuscules font la promotion » explique Marie Piqué, vice-présidente de la Région Occitanie, dans un communiqué.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.