Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Marie Piqué, vice-présidente de la Région, concentrée sur l'essentiel dans le Lot : la santé et la solidarité // 2021.04.29

Un tour d’horizon de la situation des salariés du Lot et des privés d'emploi : cette volonté de la CGT s’est matérialisée ce jeudi, à la Bourse du travail de Cahors, sous la forme d’une réunion entre différents représentants de cette force syndicale et Marie Piqué, vice-présidente de la Région Occitanie en charge des solidarités.


Ce jeudi 29 avril, Jérôme Delmas, secrétaire départemental de la CGT dans le Lot, a ouvert le bal de cette séance au cours de laquelle ont été abordées les questions essentielles sur les thèmes de la santé publique, l’éducation qui perd des postes, les services des finances publiques en voie de disparition dans le Lot, les transports, la vie économique lotoise qui souffre, la culture à l’arrêt et l’agriculture en péril. 

Comprendre l'autre et être solidaire 

« Notre rencontre a été riche. Le rôle d’une élue régionale, comme moi, c’est de se soucier des difficultés d’un territoire pour pouvoir construire des politiques publiques qui répondent aux attentes et aux souffrances exprimées par les citoyens et les salariés. La santé, le monde de l’industrie, les retraités, la jeunesse en situation précaire, le monde de l’enseignement nécessitent une réflexion de fond et des actions concrètes » estime l'élue de la Région.

La solidarité, c’est comprendre l’autre. Marie Piqué excelle dans ce domaine. Elle a tenu à mettre l’accent sur l’un des secteurs vitaux en manque de moyens pour traverser la crise et combattre le mal : la santé.

La grande détresse des soignants

« La situation est inédite. Ce qui en ressort comme Laurence Chabert (CGT hôpital de Cahors) l’a souligné, c’est la perte de motivation des soignants et beaucoup de démissions. On observe une grande détresse chez le personnel soignant. Le secteur de la psychiatrie est également un domaine en grande souffrance. De plus en plus d’adolescents sont accueillis dans des services qui ne disposent pas du personnel nécessaire. Je siège à l’ARS dans le cadre des commissions médico-sociales. Je demande que tous les soignants soient considérés de la même façon et que la prime soit octroyée à tout le monde sans distinction. »

Des incohérences à combattre 

Jérôme Delmas ne pouvait qu’être d’accord. « La crise sanitaire semble être un prétexte pour casser davantage les droits et les conditions de travail. Il y a de nombreuses incohérences à combattre comme celle qui consiste à supprimer des lits d’hôpitaux alors que nous manquons de lits en réanimation » lance-t-il.


Jérôme<br />
                                  Delmas, secrétaire départemental de la<br />
                                  CGT, appelle à un rassemblement ce<br />
                                  samedi 1er mai dans le Lot, à Biars,<br />
                                  Cahors et Figeac.
Jérôme Delmas, secrétaire départemental de la CGT, appelle à un rassemblement ce samedi 1er mai dans le Lot, à Biars, Cahors et Figeac. Photo DDM, M.S.

Trois rassemblements dans le Lot ce samedi 1er mai 

Le leader syndical veut réveiller le Lot en ce samedi 1er mai. L'intersyndicale L’intersyndicale CGT-FSU-FO-Solidaires donne rendez-vous « aux salariés et aux privés d’emploi à Cahors sur la place Mitterrand à 10 h 30, puis à Bretenoux : 11 heures, place Germaine Moreau (rond point hôtel de Cère)  ainsi qu'à Figeac : 11 heures, sur le parking du lycée Champollion pour renverser cette situation et créer les conditions d’une société plus humaine. Une société de progrès social ». 



 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Marie Piqué, vice-présidente de la Région, concentrée sur l'essentiel dans le Lot : la santé et la solidarité // 2021.04.29

le 05 mai 2021

    A voir aussi