Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Gourdon. Élections départementales : "Le département, bouclier social indispensable" pour Jean-François Dalix et Nicole Nayraguet, binôme du PCF // 2021.05.18


Présentés par le Parti communiste français, Nicole Nayraguet, Roufilhacoise, retraitée de la fonction publique, et Jean-François Dalix, Léobardois, ouvrier et animateur sportif, sont tous deux militants associatifs et candidats titulaires aux élections départementales du Lot, sur le canton de Gourdon. Leurs suppléants se nomment Dominique Crammer, Milhacoise, et Jean-Yves Blondeau, Flauniacois.

L’équipe du PCF nous a présenté un programme, qui dit-elle, est très ambitieux et répond aux réelles attentes des Lotoises et Lotois. Ils ont répondu à nos questions.

Quelles sont vos motivations ?

L’État détricote les acquis sociaux et privatise à tout va. Selon l’Insee, l’économie en France a perdu plus d’un million d’emplois en 2020. Il est temps pour nous d’agir, car aujourd’hui, la crise sanitaire bouscule nos repères, nos vies, et souligne la faillite des choix gouvernementaux.

Vous citez la crise sanitaire ?

En effet, nous lui devons une dégradation économique et sociale incontestable. La demande d’aide alimentaire explose, les inscriptions au RSA affluent. Les dépenses sociales des collectivités volent en éclats et les recettes abusivement réduites ne seront pas compensées, ni par le plan de relance, ni par le projet de loi de finances pour 2021. Les fonds sont dirigés essentiellement et sans contrepartie vers les grandes entreprises. Pour notre équipe, le principal partenaire des communes est le département, il doit constituer un bouclier social indispensable.

En quoi consiste votre projet ?

Plus que jamais, il faut entreprendre et se rassembler pour une démocratie de terrain adaptée aux besoins. Notre projet pour le département, c’est celui qui répond aux aspirations d’une société plus solidaire, plus juste, plus écoresponsable, qui favorise l’émancipation de chacun et chacune et dans laquelle l’humain est au centre des préoccupations.

Et plus en détail ?

En particulier, nous voulons un RSA pour les jeunes et permettre à l’ensemble des collégiens, lycéens et étudiants, une véritable égalité des chances par des dotations financières et humaines adaptés aux besoins. Bien entendu, comme depuis de nombreuses années, nous continuons à soutenir le maintien et le développement des transports publics desservant le département et notamment en gare de Gourdon, sur la ligne Polt. Enfin, nous voulons orienter différemment une politique touristique cohérente avec la ruralité et le terroir, à l’opposé de projets pharaoniques pour le département, et nous nous opposerons aux structures remplaçant les services publics.



notre correspondant Patrick Leleu

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.