Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

TEPLG toujours sur les rails // 2021.06.03


Avec le soutien de l’association Urgence Ligne Polt, l’association Tous ensemble pour les gares (TEPLG) lance un appel à la mobilisation vendredi 4 juin, à 17 h 30 en gare de Gourdon.

"Le service public est en grand danger, une nouvelle fois nous demandons que la ligne Polt redevienne attractive et performante", déclare la présidente de TEPLG Georgette Laporte.

Les exigences de TEPLG soutenues par Urgence Ligne Polt sont multiples.

L’association réclame que soient renforcées les dessertes par trains intercités sur l’ensemble de la ligne Polt, et au sud de Brive par le prolongement d’au moins cinq allers-retours quotidiens jusqu’à Toulouse avec dessertes de Souillac, Gourdon, Cahors, Caussade et Montauban. Que soient rétablis quotidiennement les trains de nuit dans les deux sens, vers Cerbère-Portbou et Latour-de-Carol, les dessertes à Souillac, Gourdon et Cahors, qui ne sont plus assurées pour leur détournement par Bordeaux et Rodez. Que toutes les gares du Lot retrouvent des horaires d’ouverture suffisants pour le besoin des usagers.

Que les trains régionaux de Brive-Toulouse n° 871639 terminus Cahors soient prolongés jusqu’à Toulouse, en desservant Souillac, Gourdon, Dègagnac, Cahors, Caussade, Montauban, arrivée à 11 h 35, et le TER n° 781613 de 16 h 25, arrivée Toulouse 19 h 02.

Et le Toulouse-Brive, TER n° 871614, départ à 14 h 56, Cahors à 16 h 26, Brive à 17 h 29 en desservant Gourdon à 16 h 49 et Souillac à 17 h 04 (demande de circulation tous les jours). Le TER 8671624 au départ Toulouse à 19 h 25, Cahors à 20 h 36, arrivée Brive à 21 h 41 en desservant Gourdon à 20 h 59 et Souillac à 21 h 16.

TEPLG demande également et prioritairement que le train Intercités n° 3665 du soir, terminus Brive, soit prolongé jusqu’à Toulouse en desservant Souillac, Gourdon, Cahors Dégagnac, Gourdon, Souillac et Brive.

La présidente insiste sur l’activité Fret service public pour qu’elle redevienne une priorité et soit un poumon économique pour nos territoires délaissés. Ceci pourrait être créateur d’emplois et une vraie solution pour la sécurité et le désengorgement routier et autoroutier tout en étant plus vertueux pour le respect de l’environnement. Sans oublier les revendications de l’association de la gare d’Assier.



Correspondant

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.