Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Élections départementales dans le Lot : sur le canton de Marche du Sud-Quercy, cinq binômes s'affrontent // 2021.06.11


C’est un des rares cantons où les électeurs auront autant de choix. Le 20 juin, cinq binômes s’affronteront sur le canton de Marches du Sud-Quercy.

Alliant expérience et nouveauté, Catherine Marlas et Dominique Marin se présentent sous les couleurs de la majorité départementale. La première a mis sa carrière entre parenthèses pour l’hémicycle où elle siège depuis 2015 après un mandat municipal à Concots et un autre régional ; tandis que le second s’engage en politique pour la première fois en 2020 quand il devient maire de Castelnau-Montratier. Il assure qu’il ne se reconnaît dans aucun parti mais se réclame d’une « sensibilité de gauche ». Sans surprise, ils prônent « la continuité » du mandat de Serge Rigal.

Face à eux, les écologistes Isabelle Eymes et Daniel Pasquier. Elle est encartée à Génération Ecologie, lui est issu de la société civile, tous deux sont des figures de l’écologie politique locale. « L’écologie doit devenir la matrice qui imprime tous les secteurs de la vie publique », soutient Daniel Pasquier. Le duo compte notamment sur l’électorat fortement écologiste de Lalbenque pour donner une impulsion verte au reste du canton. Un espoir encouragé par les résultats aux dernières élections législatives.

Pour la majorité départementale et les écologistes, la menace vient aussi du RN qui présente un binôme sous les traits de Gérard Blanchet et Maéva Lombanges. Si 50 ans les séparent, les deux font leurs premiers pas en politique. Dans ce canton où les trois villes principales, à savoir Castelnau-Montratier, Lalbenque et Limogne-en-Quercy, votent pourtant à gauche, la concurrence est réelle : en 2015, le FN avait perdu au ballottage. « Il faudrait rétablir un équilibre entre la droite et la gauche dans ce canton, notamment pour discuter du budget », assure Gérard Blanchet.

Parmi les neuf binômes qui portent les couleurs du PCF dans le Lot, un se présente sur les Marches du Sud-Qercy. Il s’agit de Jean-Christophe Vialaret et Natacha Pointard. Pour ce parti, l’enjeu est de taille puisqu’il ne fait plus partie de l’assemblée depuis plus de 30 ans. « Les élus communistes apportent toujours quelque chose dans une assemblée », soutien Jean-Christophe Vialaret, syndicaliste de la première heure, qui se présente pour la troisième fois aux élections départementales.

Enfin, un cinquième binôme formé de Maryse Adiba et Jean-Michel Vignot complète la liste. Se présentant sous l’étiquette Mouvement citoyen, les deux débutent en politique. Estimant que les habitants sont considérés comme « des invisibles », ils réclament « une démocratie participative ».

Agriculture et désert médical

Situé dans la pointe sud du Lot et occupé aux deux-tiers par le parc naturel régional des causses du Quercy, ce canton frontalier avec le Tarn-et-Garonne est, à l’exception d’une petite zone industrielle autour de Lalbenque, principalement agricole. Une caractéristique peu anodine quand tous les candidats défendent bec et ongles l’agriculture raisonnée et les circuits-courts. Les électeurs attendent aussi d’eux qu’ils se positionnent sur la question de la santé. Dans cette zone rurale, la désertification médicale touche durement les habitants. Avec une seule maison de santé située à Lalbenque, le canton peine à renouveler son offre et donc à attirer une nouvelle population.

Depuis la réforme territoriale de 2015, Marches du Sud-Quercy comprend les anciens cantons de Castelnau-Montratier, Lalbenque et Limogne-en-Quercy. Reste à savoir si, les 20 et 27 juin, les électorats s’accorderont sur leurs votes.


Repères

Population. Le canton de Marches du Sud-Quercy compte 12 186 habitants, répartis sur 25 communes : Aujols, Bach, Beauregard, Belfort-du-Quercy, Belmont-Sainte-Foi, Castelnau Montratier-Sainte Alauzie, Cézac, Concots, Cremps, Escamps, Saint-Paul-Flaugnac, Fontanes, Laburgade, Lalbenque, Laramière, Lhospitalet, Limogne-en-Quercy, Lugagnac, Montdoumerc, Pern, Promilhanes, Saillac, Varaire, Vaylats, Vidaillac



Solidarité. Dans ce canton, 265 personnes bénéficient du RSA (Revenu de solidarité active), 376 personnes bénéficient de l’APA (Allocation personnes âgées) et 71 personnes bénéficient de la PCH (Prestation de compensation du handicap).



Éducation. Il existe un collège public dans ce canton. Situé sur Castelnau-Montratier, il comptait 233 élèves à la rentrée 2020. Son restaurant scolaire fournit des repas aux écoles de Castelnau-Montratier.



Services. Le département gère plusieurs sites sur le canton de Marches du Sud-Quercy : antennes et permanences de la Maison des solidarités départementales à Lalbenque, Limogne-en-Quercy et Castelnau-Montratier ; centres d’exploitation des routes à Castelnau-Montratier, Lalbenque et Limogne-en-Quercy ainsi que 15 bibliothèques desservies par la bibliothèque départementale. Par ailleurs, le canton compte 433 km de routes départementales.


Les candidats

Dominique Marin

63 ans, retraité du secteur industriel et aéronautique, majorité départementale, candidature citoyenne

Remplaçant : Sébastien Lafargue

Catherine Marlas

57 ans, salariée d’une association d’insertion sociale en congés sans solde, majorité départementale, divers gauche

Remplaçant : Cristel Martinez

Dominique Marin
Dominique Marin
Catherine Marlas
Catherine Marlas

Daniel Pasquier

71 ans profession de santé, retraité, Écologiste Société civile

Remplaçant : Mathieu Ebbesen



Isabelle Eymes

61 ans fonctionnaire territoriale, retraitée, Génération écologie

Remplaçant : Anne-Marie Gerschel

Daniel Pasquier
Daniel Pasquier
Isabelle Eymes
Isabelle Eymes

Gérard Blanchet

74 ans, ancien directeur régional d’un groupe industriel.

Remplaçant : Vivien Vialard

Maéva Lombange

24 ans, ancienne aide-soignante en Ehpad et à domicile, en formation pour être monitrice d’auto-école.

Remplaçant : Liliane Gaillard

Gérard Blanchet
Gérard Blanchet
Maéva Lombange
Maéva Lombange

Jean-Christophe Vialaret

50 ans, conseiller Clientèle raccordement à ENEDIS, syndicaliste, PCF

Remplaçant : Christian Bousquet



Natacha Pointard

34 ans, étudiante en science de l’éducation PCF

Remplaçant : Barbara Blondeau

Jean-Christophe<br />
                    Vialaret
Jean-Christophe Vialaret
Natacha Pointard
Natacha Pointard

Jean-Michel Vignot

60 ans, travailleur social, mouvement citoyen

Remplaçant : Fabrice Marty



Maryse Adiba

65 ans, formatrice en insertion, mouvement citoyen

Remplaçant : Mireille Bourières

Jean-Michel Vignot
Jean-Michel Vignot
Maryse Adiba
Maryse Adiba

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Élections départementales dans le Lot : sur le canton de Marche du Sud-Quercy, cinq binômes s'affrontent // 2021.06.11

le 11 June 2021

    A voir aussi