Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Ratier-Figeac : trois syndicats appellent à débrayer ce lundi // 2022.01.10

Alors que la reprise se confirme dans l’aéronautique, l’année 2022 s’ouvre sur une rentrée sociale agitée à Ratier-Figeac. La CGT, la CFDT et la CFE-CGC appellent à la mobilisation ce lundi pour demander une revalorisation des salaires. La grogne gagne du terrain.


Après des mois de turbulence, le secteur de l’aéronautique retrouve des couleurs. À l’usine Ratier, le fleuron industriel de Figeac qui emploie 1 250 personnes, la reprise de l’activité se confirme depuis quelques mois. En octobre dernier, le Premier ministre en personne est venu sur le site figeacois inaugurer le nouveau centre d’excellence dédié aux hélices. Pourtant malgré l’embellie, l’ambiance ne semble pas au beau fixe au sein de l’entreprise.

Lors de sa réunion de rentrée vendredi soir, le syndicat CGT du bassin de Figeac a annoncé que la grogne gagnait du terrain. Entre la direction et les représentants du personnel, la négociation annuelle obligatoire est en effet particulièrement tendue selon la CGT qui évoque même une situation de blocage.

"Une augmentation de 100 euros pour tous"

"La question des salaires est au cœur des préoccupations des salariés à Ratier" a expliqué Fabien Trayaud, secrétaire du syndicat CGT à Ratier-Figeac révélant que 150 personnes travaillant sur le site se sont déjà mobilisées mercredi dernier pour suivre la 4e réunion. "On n’avance pas en fait. Aujourd’hui on est avec des hausses de salaires budgétées. La position de la direction est dogmatique. On est bloqué. Nous, on demande une augmentation de 100 euros brut pour tous, ce qui équivaut à un effort de 1,2 million d’euros pour l’ensemble des salariés. Il ne manquerait que 200 000 euros" selon les calculs de la CGT Figeac. À l’issue de cette rencontre, un courrier a été remis à la direction par les trois syndicats CGT, CFDT et CFE-CGC, unis dans la lutte pour le pouvoir d’achat. Ensemble, ils appellent à une mobilisation des employés de Ratier ce lundi matin. Un rassemblement est ainsi prévu de 8 h 30 à 9 h 30 dans la cour d’honneur de l’entreprise. La CGT va plus loin et appelle les salariés, cadres et non cadres, à se mettre en grève toute la journée ce 10 janvier.

"Les salariés ont fait des efforts pendant le Covid"

"C’est chaud dans les ateliers" a confié Fabien Trayaud qui pointe du doigt "le mépris de la direction". "Tous les ans, on nous dit qu’on est les mieux lotis de Figeac. La direction va vendre encore une fois une prime d’intéressement exceptionnelle mais elle oublie de dire que beaucoup de salariés sont proches du SMIC, pour certains ouvriers à 2 euros près. Ils se sentent déclassés". Pour faire pencher la balance, le responsable syndical met en avant les résultats engrangés par la société. "L’entreprise a fait énormément de résultats, plus de 35 millions d’euros et on sera même au dessus. ça coule épais ! On leur ramène beaucoup de richesse. Et les salariés ont fait des efforts pendant le Covid, depuis deux ans".



Audrey Lecomte

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Ratier-Figeac : trois syndicats appellent à débrayer ce lundi // 2022.01.10

le 10 January 2022

    A voir aussi