Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Marie Piqué interpelle le gouvernement : tous les professionnels de santé n'ont pas bénéficié du Ségur et d'une revalorisation salariale // 2022.12.16

Pierre Lacaze, Président du groupe Communiste, républicain et citoyen de la Région Occitanie, Marie Piqué, vice-présidente en charge des solidarités, des services publics et de la vie associative ; Pascal Mazet, conseiller régional délégué aux formations sanitaires et sociales,
administrateur du GIP « Ma Santé, Ma Région » soutiennent l’appel des professionnels de santé exerçant dans des centres de santé gérés par des collectivités. Ceux-ci, par le biais de leurs organisations syndicales ont fait savoir aux élus qu’ils n’ont pas été intégrés dans les mesures de revalorisations salariales annoncées dans le cadre du Ségur de la santé.

Dans le communiqué, est précisé : " La santé figure parmi les premières préoccupations des Français. Ils constatent que notre système de santé traverse une crise et sont inquiets quant à leur accès aux soins. C’est pourquoi les élus communistes du conseil régional d’Occitanie sont mobilisés pour la mise en œuvre de solutions adaptées aux besoins de chaque territoire. En construisant la santé du quart d’heure, la Région Occitanie tient son engagement de recruter 200 professionnels de santé, notamment des médecins généralistes, pour répondre aux enjeux posés par la désertification médicale qui touche notre territoire régional. Véritable outil pour lutter contre les déserts médicaux, le dispositif régional a déjà permis en 5 mois, d’ouvrir 6 centres de santé, de recruter 19 médecins et de soigner plus de 10 000 patients".

En attente des primes de revalorisation et du complément de traitement indiciaire

Les trois élus du PCF soulignent également : " De nombreuses collectivités locales ont décidé de prendre leurs responsabilités en développant de véritables structures de service public de médecine générale avec des professionnels salariés. L’État doit lui aussi prendre les
responsabilités qui sont les siennes".

"Aujourd'hui, ces professionnels exerçant en centres de santé gérés par des collectivités demandent, au même titre que leurs confrères des autres structures de santé et prévention gérés par des collectivités, de bénéficier des primes de revalorisation ou du complément de traitement indiciaire (CTI) mis en place lors du Ségur de la santé".

Les conseillers régionaux d’Occitanie, membres du groupe communiste, républicain et citoyen interpellent donc le gouvernement, et lui demandent d’abonder auprès des collectivités gestionnaires le montant de ces compléments sous forme de dotations supplémentaires, comme cela a été fait pour les autres services concernés.

    

Laetitia Bertoni

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Marie Piqué interpelle le gouvernement : tous les professionnels de santé n'ont pas bénéficié du Ségur et d'une revalorisation salariale // 2022.12.16

le 21 décembre 2022

    A voir aussi