Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

MOBILISATION CITOYENNE EN GARE DE DEGAGNAC !

Cela fait maintenant 4 mois que cette charmante bourgade de 600 habitants près de Gourdon connaît une animation inhabituelle. Chaque mardi soir, depuis le 8 avril, les Partisans du rail se retrouvent pour investir pacifiquement les quais et les voies de la petite gare. Mais quelle mouche les a donc piqués ? Le point de départ de cette grogne citoyenne naît de la mise en place de la grille horaire SNCF. En observant les choses dans le détail, il s'avère que la desserte de Dégagnac dans le sens Cahors - Brive n'est plus assurée en fin d'après midi , à l'exception du vendredi. Comble d'ironie, plusieurs trains s'arrêtent dans le sens Brive - Cahors. On peut donc utiliser le train pour rejoindre Cahors mais il est impossible de l'emprunter pour retourner à Dégagnac. Cette situation est ubuesque mais la SNCF ne l'entend pas de cette oreille et nous oppose une longueur insuffisante des quais pour donner une suite favorable à notre requête. Mais alors, pourquoi l'arrêt possible le matin ne l'est plus le soir ! Que je sache, les quais ne sont pas amovibles ! La proposition que nous formulons est simple : que le TER Toulouse - Brive qui entre en gare de Dégagnac à 19h08 marque l'arrêt. Un point, c'est tout ! Cette demande nous paraît raisonnable, elle ne crée pas de circulations supplémentaires et ne nécessite pas de modifications d'horaires. Alors pourquoi cette intransigeance de la SNCF ? Nous avons participé le 9 juillet à l'Hôtel de Région à Toulouse à un colloque dédié aux transports ferroviaires et nous avons pu approcher le Président du Conseil Régional pour lui demander de dénouer la situation ? Il s'est engagé à proposer une réunion à la SNCF en mairie de Dégagnac avec tous les protagonistes de l'affaire, élus et responsables de l'association « Tous ensemble pour les gares ». A ce jour, rien de nouveau sous le soleil ! Un peu décevant, tout cela. Qu'importe, nous restons vigilants et exigeants et nous continuons nos rassemblements hebdomadaires puisqu'il semble que la SNCF ne comprenne que le rapport de force.

Serge LAYBROS

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.