Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

«La mère des batailles : Polt et la gare de Cahors» - La Dépêche du Midi - Jeudi 4 décembre 2014

Comme le souligne Serge Laybros, le porte-parole de l'association, «Tous ensemble pour les gares n'a connu que des victoires». TEPLG a tenu à Gourdon, là où tout a commencé, son assemblée générale. Quelque cent vingt personnes présentes, presque autant de pouvoirs, l'association qui compte 636 adhérents reste mobilisée et les années passées n'ont pas émoussé sa réactivité. «Cette longévité, fait remarquer Serge Laybros est assez remarquable, TEPLG s'est créée fin 2007 début 2008, depuis elle a été de tous les combats avec des résultats à son actif». Il cite le rétablissement de tous les arrêts en gare de Gourdon et Souillac et dernièrement l'arrêt obtenu en gare de Dégagnac du TER de 19 h 08.

Après tant de mobilisations, l'association présidée par Michèle Coulombier pouvait s'interroger sur les futures actions à mener ? Que faire ? Où s'investir ? TEPLG a rapidement trouvé les réponses dans l'actualité ferroviaire : «La mère des batailles c'est Polt et la gare de Cahors» indique Serge Laybros faisant référence aux deux sujets qui agitent les usagers et le collectif Cahors Gare Vivante. Il y a ce scénario noir, non démenti par la SNCF, qui, à l'horizon 2017 sur la ligne Toulouse-Paris, se traduirait par un terminus à Brive avec comme conséquence la disparition de liaison directe avec la capitale depuis Cahors. Il y a encore la fermeture des guichets en gare de Cahors, les week-ends et les jours fériés. Le collectif Cahors Gare Vivante redoute un déclassement de la gare de Cahors aujourd'hui dotée du statut de gare grandes lignes. «Le risque, note le porte-parole de l'association, c'est de voir que toutes ces batailles restent vaines si le couperet pour Polt tombe à Brive». Alors dans les jours et les semaines qui viennent, TEPLG souhaiterait que le plus grand nombre de conseils municipaux prennent une motion pour le maintien des dessertes ferroviaires actuelles comme l'ont déjà fait la ville de Cahors, le département, le conseil régional.

«Pour se rappeler au bon souvenir de la SNCF» l'association a programmé un rendez-vous samedi 17 janvier 2015, en gare de Gourdon à 11 h 30 afin de présenter ses vœux de belle et heureuse année ferroviaire…

J-M. F.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.