Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Le PCF dans la bataille des Législatives Le Parti Communiste Français - Front de Gauche se lance à son tour dans la bataille des Législatives qui auront lieu les 11 et 18 juin prochains. 2017.05.17

Le Parti Communiste Français – Front de Gauche se lance à son tour dans la bataille des Législatives qui auront lieu les 11 et 18 juin prochains. Néanmoins, une ombre plane sur les candidatures du parti, qui regrette amèrement qu’une alliance ne se soit pas mise en place avec la France Insoumise, alors qu’il avait soutenu ouvertement son candidat, Jean-Luc Mélenchon, aux présidentielles. Ce sont donc Fanny Beggiato, étudiante en 4e année de sciences politiques de 22 ans et plus jeune candidate de France, accompagnée d’Yves Quintal qui se présentent pour la 1re circonscription, et Christian Ribeyrotte, suppléé de Marie Piqué pour la 2e circonscription.

« En 2012, le Front de Gauche a approché les 8 % sur la circonscription de Figeac et les 10 % sur celle de Cahors, rappelle Serge Laybros, secrétaire général du parti, nous sommes loin d’être quantité négligeable dans le paysage politique lotois ». Cependant, et malgré plusieurs rencontres et discussions, le PCF – Front de Gauche n’a pas réussi à trouver un accord pour une candidature commune avec la France Insoumise, alors que selon eux, il s’agit d’une demande forte de la part des électeurs de la Gauche. « Nous avons fait deux propositions : faire des binômes mixtes, avec un représentant de chaque parti, nous semblait intéressant, ou alors de se répartir les circonscriptions. Mais nous n’avons malheureusement pas décroché d’accord, car les conditions préalables posées par la France Insoumise n’étaient pas acceptables ». En effet la France Insoumise ne fait pas obstacle à ce que les militants les rejoignent individuellement, mais pas en tant qu’organisation. « Ça participe à renoncer à ce que nous sommes, une organisation politique dont nous sommes fiers, donc pas question. Nous avons fait de gros efforts pour trouver un accord mais n’y sommes pas parvenus » ajoute Serge Laybros. « Nous serons donc contraints d’affronter la France Insoumise alors que nous aurions souhaité faire autrement ». Les candidats insistent cependant sur le fait que les deux partis ne sont toutefois pas ennemis « on est passé à côté d’une chance historique d’une gauche unie, mais on les retrouvera dans les luttes sociales qui arrivent. Nos adversaires restent l’extrême droite, la droite et la gauche qui a soutenu la politique de François Hollande ».

Le PCF – Front de Gauche donne donc rendez-vous aux électeurs pour de prochaines réunions publiques jeudi 18 mai à 18h salle de la mairie de Castelnau-Montratier, lundi 22 mai à 18h salle de la mairie de Souillac, mardi 23 mai à 18h halle de la mairie de Lalbenque, mardi 30 mai à 18h salle du conseil municipal de Lacapelle-Marival et mercredi 31 mai à 18h salle de la Maison du Roy à Gourdon, en attendant le grand rendez-vous devant les urnes.

Marie-Cécile Itier

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.