Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

COMMUNIQUE DE PRESSE DU PCF 46 - 2017.11.10

Le dernier conseil municipal de CAHORS du 7 novembre dernier a abordé la fermeture du plateau clientèle d’EDF suite à une interpellation de la conseillère municipale LR Brigitte RIVIERE, par ailleurs suppléante du député Aurélien PRADIE, et la réponse du maire Jean-Marc VAYSSOUZE-FAURE

Ils se mobiliseraient pour la défense des 30 emplois menacés par cette fermeture en exigeant que tous les agents soient reclassés.

Ce qu’ils oublient de dire c’est que cette fermeture est la conséquence de la déréglementation du secteur de l’énergie menée depuis 10 ans.

  • Qui a ouvert le marché de l’électricité et du gaz ?
  • Qui a transformé EDF en SA ?

Les représentants locaux du PS et de LR versent des larmes de crocodiles sur les conséquences de leurs propres lois votées au niveau national.

Depuis cette déréglementation, le nombre d’emplois au sein d’EDF, ENEDIS et GRDF a été divisé par 2 dans le LOT (prés de 170 emplois perdus)

Voila le résultat désastreux de la privation et du dépeçage d’EDF.

Le PCF a toujours combattu cette déréglementation considérant que l’électricité comme l’eau est un besoin vital pour la population.

Pour le plateau clientèle, c’est un choix politique d’EDF qui préfère transférer les appels client vers des entreprises sous-traitante plutôt que maintenir les emplois au sein d’EDF.

Pour le PCF, EDF, encore entreprise public, doit stopper cette politique de sous-traitance et maintenir l’ensemble des plateaux clientèles dont celui de CAHORS.

Plus globalement, il est urgent de revenir sur toutes les lois et directives à l’origine de cette déréglementation et rebâtir cette grande entreprise publique de l’énergie qu’était EDF.

Le PCF est au côté des agents et de leurs organisations syndicales pour la défense de leurs emplois et le développement du service public nationalisé dans le LOT.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.