Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

TEPLG, 1re association de défense du rail - 2017.12.06

Vendredi 1er décembre, l'association Tous ensemble pour les gares (TEPLG) a tenu son assemblée générale à Gourdon.

Une cinquantaine de personnes, élus compris, a voté positivement les différents rapports exposés ce jour et désigné les 17 membres du nouveau bureau.

L'association compte 493 adhérents, ce qui en fait la première association de défense du rail en France.

Georgette Laporte, Jean-Noël Boisseleau, Jacques Montal et Michèle Lahontag se sont relayés pour détailler le rapport d'activité. Ils ont commenté la grave situation du ferroviaire dans les régions rurales, en particulier pour les gares de Gourdon, Souillac et Assier, mais aussi le «manque de volonté politique» qu'ils jugent alarmant.

Jean-Pierre Larrive a présenté le rapport financier, en léger déficit. Une perte financière due au coût de l'impression du livre retraçant les dix ans de lutte de Tous ensemble pour les gares, perte qui se récupérera au fil des ventes.

Serge Laybros en a profité pour faire quelques commentaires sur ce livre «Tous ensemble pour les gares 2007-2017» : il le juge très fidèle au vécu de l'association. Les photos et textes sont de Michel Mauriéras qui a fait ses adieux à l'association puisqu'il quitte Gourdon.

Une manif pour le Premier Ministre

La présidente a informé l'assistance de la venue d'Édouard Philippe et de nombreux ministres à Cahors, du 13 au 15 décembre. Jeudi 14 décembre, Serge Rigal et les élus du conseil départemental défendront le dossier du rail lotois devant le Premier Ministre. Le même jour, la CGT et le collectif «Oui au train de nuit» organiseront une manifestation à Cahors. TEPLG y participera.

L'Association de défense de la gare d'Assier et de promotion du rail et le syndicat CGT des cheminots de Capdenac prévoient une manifestation à Figeac ou à Capdenac. Ils ont invité TEPLG à participer à la défense du train de nuit Rodez-Paris.

 

La Dépêche du Midi

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.