Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Les élus communistes de la région réunis à Cahors - 2018.03.02

L'une des treize réunions des élus communistes et apparentés du groupe Nouveau Monde de la région Occitanie, programmées sur deux mois dans toute la région, s'est tenue lundi 26 février à 19 h 15 place de la Bourse à Cahors. Forte d'une quarantaine de participants, cette rencontre, organisée par la Fédération PCF du Lot, fut animée et constructive.

Un feuillet de 4 pages reprenant objectifs et réalisations sur les «deux ans d'action au sein du conseil régional Occitanie-Pyrénées Méditerranée fut remis à tous les participants, démontrant avec force l'engagement des élus à «faire avec vous», les citoyens. Après une présentation des enjeux et du déroulé de la réunion par Serge Laybros, ce fut Jean-Luc Gibelin élu du Gard, Vice-président en charge des Mobilités Infrastructures et Transports qui s'exprima en premier.

Le sujet d'actualité brûlant du moment, le rapport Spinetta et ses conséquences possibles sur le statut des cheminots et l'avenir des petites lignes, fut évoqué à plusieurs reprises lors des échanges. L'élu gardois, qui avait rencontré auparavant les «camarades du rail», s'est dit préoccupé «non pas par le rapport lui-même», ressenti «comme une déclaration de guerre» selon Serge Laybros, mais par les actions qu'allait mener le gouvernement et les décisions politiques à venir.

Marie Piqué, l'autre élue présente lundi soir, s'est déclarée inquiète suite aux fermetures prévues de 26 lits à l'hôpital de Cahors.

Parmi l'assistance, de nombreuses questions locales furent abordées : l'agriculture et la vie sociale, la crainte de voir le Lot devenir un département musée, le sentiment général que d'une année sur l'autre «il faut prendre rendez-vous pour l'année prochaine» en référence aux luttes incessantes pour récupérer des postes supprimés au sein de l'éducation nationale.

La Dépêche du Midi

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.