Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Déclaration du PCF 46 // 2018.12.04

Depuis plusieurs semaines, la grande majorité des citoyens, qu’ils portent ou non un gilet jaune, expriment leur colère suite à l’annonce de la hausse des taxes sur l’essence et le diesel. Cette nouvelle augmentation est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Ceux qui travaillent à temps plein ne peuvent plus boucler les fins de mois. Que dire de ceux qui travaillent à temps partiel ? Comment vivre dignement avec 1150 euros par mois, montant actuel du SMIC, quand toutes les factures augmentent.

Ceux qui ont travaillé et cotisé toute leur vie se retrouvent avec des pensions de misère. Ils n’ont jamais perdu autant de pouvoir d’achat ces dernières années. Certains ont vu leur pension baisser avec la hausse de la CSG. Pour les plus âgés, leur mutuelle a fortement augmenté. Ils angoissent en imaginant leur séjour en EPHAD, dont les tarifs deviennent inaccessibles.

Cette colère, profonde et sincère, explose car cela fait des années qu’elle n’est pas entendue, que les salaires et les pensions n’évoluent pas favorablement alors que le coût de la vie ne cesse d'augmenter. Les citoyens demandent à être entendus et respectés. Ils ne rejettent pas d’un revers de main les efforts à produire pour relever le défi climatique. Ils demandent juste que ceux-ci soient équitablement partagés ! En écho, le PCF demande de suspendre les hausses de taxes sur l’essence et le diesel et d’ouvrir rapidement le débat au Parlement sur des solutions alternatives.

Des échéances arrivent, telles les fêtes de fin d’année. C’est aussi la date légale pour augmenter significativement le SMIC. L’année 2019 est celle qui doit permettre cette augmentation car le projet de loi de finances a prévu de budgéter une aide publique exceptionnelle à travers le CICE qui sera doublé ! 40 milliards d’euros seront versés aux entreprises, qu’elles en aient besoin ou pas. Donc, de l'argent, il y en a pour augmenter salaires, retraites et minimas sociaux. Voilà un signal fort qui pourrait être envoyé dans les prochains jours afin de retrouver les voies du dialogue et de l’apaisement.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.