Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Les agents des finances vent debout contre le projet de loi Darmanin // 2019.11.12

Un mouvement de grève national impactera les centres des finances publiques du Lot, ce jeudi 14 novembre.

«Contre le projet Darmanin et la vente à la découpe de la DGFIP (direction générale des finances publiques), l'intersyndicale nationale des Finances publiques appelle l'ensemble des agents à participer massivement à la grève et aux manifestations», indique-t-elle, dans un communiqué de presse.

Tandis qu'un rassemblement national est prévu à Bercy, dans les départements les actions s'organisent et le Lot n'est pas en reste pour protester contre la transformation de nombreuses trésoreries en «maisons de service public» : les fameux «points de contacts» présentés par Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics.

C'est en effet devant la préfecture de Cahors, place Jean Jacques Chapou, que les agents et les élus sont invités à se rassembler, jeudi, à 10 heures. À cette occasion, l'intersyndicale du 46 a sollicité une audience auprès du préfet, au cours de laquelle pourront lui être remises les pétitions et les motions des collectivités qui s'opposent au projet Darmanin.

En ligne de mire, le découpage du nouveau réseau de proximité, les fermetures et/ou fusions massives de structures, l'abandon des services publics de proximité et de pleine compétence, etc. Mais aussi, précisent les syndicats : «Aucune visibilité sur le devenir des missions, notamment d'assiette et de recouvrement. Que deviendrons-nous après ? Serons nous mis à disposition du préfet ou vers le privé ? Aucune visibilité sur l'avenir des services Secteur public local ou des services de direction encore implantés ? Mise en œuvre de la loi ESSOC, loi pour un État au service d'une société de confiance, et du droit à l'erreur pour remplacer la mission régalienne de contrôle fiscal en une mission de conseil aux entreprises non régalienne et externalisable.»

Face à ces contestations, Gérald Darmanin, avait décidé il y a quelques semaines de prolonger la phase de concertation jusqu'à la fin de l'année. Les syndicats eux demandent le retrait pur et simple du projet.

LaDepeche.fr

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.