Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

La rentrée la moins chère de France pour les lycéens // 2020.09.11

De nombreuses aides sont mises en place par la Région Occitanie en cette rentrée pour les lycées. Dans le département du Lot, ce sont 12 900 jeunes qui en bénéficient.

L’une des rentrées la moins coûteuse de France pour les familles est celle des lycéens d’Occitanie. D’une même voix, les vice-présidents lotois de la Région, Marie Piqué et Vincent Labarthe, et Geneviève Lasfargues, conseillère régionale, ont décliné l’ensemble des dispositifs qui ont abouti à ce soutien majeur cette année. Ce sont ainsi 12 900 jeunes du département qui bénéficient de ces aides régionales.

"À cause du contexte, cela commence par l’attribution de deux masques gratuits lavables par mois à chacun, soit 25 000 à 30 000 masques distribués", annonçait d’emblée Marie Piqué, évoquant ensuite la Carte Jeune, qui est passée de 90 € à 45 €, et propose : la gratuité des manuels et livres scolaires au nombre de 22 200 sur le Lot, le soutien aux licences sportives, des bons lecture/culture et loisirs…

Au-delà de l’aspect financier, l’élue se réjouissait de la mise en place d’une "plateforme stage" accessible dès la de 3e, pour accompagner les jeunes dans leurs recherches d’entreprises… Elle mentionnait également le dispositif "Génération égalité" pour participer à la prévention contre les violences sexistes et sexuelles, et favoriser la mixité. Sur le volet égalité et lutte contre les discriminations racistes, c’est le plan Occit’Avenir qui permettra d’engager différentes actions auprès des jeunes.

40 % de produits locaux dans les cantines des lycées

Les missions de la Région en direction des lycéens, passent aussi par l’alimentation. Un dossier que maîtrise Geneviève Lasfargues qui en a détaillé les grands axes. À savoir : une proportion de produits locaux et de qualité qui est passée de 16 à 27 %, avec un objectif de 40 %, dont la moitié en bio ; mais aussi la mise en œuvre d’un accompagnement des gestionnaires et personnels de cantine et la création d’une centrale d’achat. C’est l’opération Occit’Alim.

"Je suis satisfait de voir que notre Région est aussi une de celles les mieux équipées de France en ordinateurs, intervenait ensuite Vincent Labarthe. Elle finance leur distribution aux lycéens de seconde, un nombre qui a atteint les 1 663 ordis livrés en 2019".

Sur la question centrale des transports scolaires, le vice-président rappelait que 3 407 écoliers étaient pris en charge, pour 8 120 élèves du secondaires et étudiants, sur 39 lignes régulières et 261 services spéciaux, tous gratuits. Soit une moyenne de 12 000 km/jour, à bord de 232 véhicules. "Nous avons pu dès l’an dernier doubler le service sur Figeac et Cahors, ce qui a profité à 1900 élèves". La région Occitanie étudie la possibilité d’élargir les fréquences des lignes sur le Nord du Lot.

Les investissements

Au budget régional, un investissement de 8,5millions d’euros a été voté pour la modernisation générale du lycée hôtelier de Souillac. Ces travaux concernent principalement la salle de restauration et une partie des cuisines.Au lycée agricole de La Vinadie à Figeac va débuter une opération d’envergure pour doter l’établissement d’un nouvel équipement dédié à la production porcine. "Ce sera le seul en Région, faisait remarquer Vincent Labarthe, vice président d’Occitanie en charge de l’agriculture. Les lycéens de Saint-Affrique et de Saint-Gaudens viendront y suivre quelques journées de formation.Enfin, au rang des opérations majeures de la Région sur ses lycées, il y a Clément-Marot à Cahors qui bénéficiera d’une restructuration générale de bâtiments d’ici 2023, pour une enveloppe de 3M€.
Laetitia Bertoni

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

La rentrée la moins chère de France pour les lycéens // 2020.09.11

le 11 September 2020

A voir aussi