Fédération du Lot

Fédération du Lot
Accueil
 
 
 
 

Les élus réaffirment leur soutien à TEPLG - 2016.11.30

Samedi, la salle des Pargueminiers de Gourdon recevait l'assemblée générale ordinaire de l'association Tous ensemble pour les gares (TEPLG). Un public de plus de 80 personnes était présent pour défendre leur rail.

Avant de présenter le rapport d'activité, le président Claude Lehontang a annoncé qu'il ne renouvellerait pas son mandat. Quinze manifestations, 9 000 tracts distribués et 527 adhésions en 2016 : Gourdon et Souillac unissent toujours leurs efforts pour lutter contre la suppression des arrêts et des lignes de la SNCF. Le président a cité la journée du 20 avril, où 130 sénateurs, députés et maires se sont opposés à la société ferroviaire. La trésorerie est équilibrée malgré une légère perte. La cotisation 2017 reste à 6 €.

Le président d'Urgence Ligne Polt Jean-Claude Sandrier a encouragé TEPLG, qui, depuis plus de cinq ans, se mobilise : «Bien des batailles nous attendent encore.» Il a annoncé la création d'un comité de suivi, la reconnaissance comme ligne structurante du territoire et la consultation uniforme de toutes les associations de la ligne Polt. Pour 2017, la SNCF annonce un train de plus en semaine mais deux de moins en week-end. De l'avis des élus ce serait une grosse erreur. «Il faut continuer la lutte contre le retrait des trains de nuit» a conclu Jean-Claude Sandrier.

Marie Piqué, vice-présidente du conseil régional, a réaffirmé son soutien aux associations. Adhérente de TEPLG, elle a affirmé que 270 gares de la grande région Occitanie devront perdurer.

Marc Gastal, vice-président du conseil départemental du Lot et qui représentait Serge Rigal, a affirmé que 34 élus départementaux ont voté et signé pour supporter TEPLG. La maire de Gourdon Marie-Odile Delcamp a rappelé que l'élément déclencheur a été émis par Gourdon. «Je continuerai avec le conseil municipal à défendre les citoyens et leur transport aux côtés de TEPLG.» Un soutien également réitéré par Jean-Michel Sanfourche, le maire de Souillac.

La députée Dominique Orliac, arrivée en fin de séance, a tenu à manifester en personne son soutien aux associations et «comme par le passé», elle défendra «le rail lotois pour les Lotois».

La Dépêche du Midi

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.